Sweet Food - Je fais mes gaufres !

Sweet Food - Bokit maison


La Street Food vous connaissez ? Voici une version caribéenne tout à fait abordable.

Elle a été popularisée par les Food Truck, aux États-Unis, ces camions ambulants proposant hamburgers, frites et autres plats Finger Food de qualité à déguster, à la sortie du bureau, sur un banc ou en faisant du lèche-vitrine, le temps d'une pause déjeuner. Un concept séduisant qui s'installe depuis quelque temps sur le territoire français.

Pourtant le phénomène existe déjà depuis longtemps sur d'autres territoires à travers le monde et vu qu'on parle toujours mieux de ce que l'on connait, je vous parle ici du Bokit.
Il s'agit du sandwich local apprécié de tous, souvent acheté à bord d'un camion, qu'on nomme désormais Food Truck, et déguster à quelques pas de là car un Bokit digne de ce nom se mange bien chaud et bien garni, au lambi et à la morue étant les plus typiques.

Il tient son origine du Johnny Cake dont les colons arrivés de la Nouvelle Angleterre se seraient inspirés. A la base, les Amérindiens préparaient ces galettes de mais, nommées Jonykin afin d'être calé un bon et les faisaient cuire sur pierres chaudes. Les colons y ont ajouté de la farine de blé et l'on appelé Journey Cake, car idéal lors de longs voyages. Le nom de Johnny Cake est resté et existe toujours à la Jamaïque ou encore aux Bahamas, avec quelques variantes.
Ce pain est devenu Djoncake à la Barbade et à la Dominique, au fil des changements de colonies. Aux îles françaises, on en entend parlé comme Djonkit ou Dannkit pour devenir aujourd'hui le Bokit que l'on connait surtout en Guadeloupe, ce sandwich au pain frit garni à souhait.
Voilà pour l'histoire.

Maintenant, la pratique. Autant vous dire qu'il n'y a rien de sorcier.
Certaines recettes comprennent du bicarbonate, d'autres du Saindoux ou encore des œufs.
La mienne est simple et j'aime à croire qu'il ne s'agit en fait qu'une simple pâte à pain agrémentée d'un peu de beurre...

***
Ce qu'il vous faut :

Une friteuse (la mienne est une simple bassine creuse avec son panier acheté une quinzaine d'euros à peine à Carrefour!)
Un saladier

Huile de friture
500g de farine à pain
1 sachet de levure boulangère
sel (environ 1 cuillère à café)
sucre (environ 1 cuillère à café)
eau (entre 20 à 30 cl)
beurre demi-sel ramolli (environ 20g)

De quoi garnir vos Bokits (œuf, saucisse, morue émiettée, laitue, tomate, jambon, thon, poulet...) et des sauces. Ce jour-là, je n'avais que du fromage et du blanc de poulet au frigo!

***

  • Préparez votre pâte en mélangeant la farine, la levure, le beurre, le sel et le sucre, puis 20 cl d'eau progressivement.
Ajoutez éventuellement un peu d'eau si besoin.
J'utilise ma machine à pain pour le pétrissage en surveillant la progression, j'ai du rajouter 5 à 10 cl d'eau.
Pétrissage de la pâte à la MAP

  • Une fois que la pâte forme une boule à la fois ferme et souple, laissez lever pendant 1 heure.
Attention ! Votre pièce doit conserver la même température et éviter les courants d'air.
La levée de votre pâte en dépend, plus la pièce est chaude, mieux c'est.

  • La pâte a doublé de volume. A cette étape, conservez un peu de farine à disposition au cas où la pâte serait collante.
Préparez un grand plat ou plaque de pâtisserie pour la suite.(ou votre plan de travail, le mien étant assez limité!)

  • Dégazez la pâte, c'est à dire, faites-lui perdre de son volume en chassant l'air et formez des boules légèrement aplaties qui seront vos Bokits.
J'ai réalisé 2 gros bokits, 1 moyen pour MiniMoiN°1 et 3 petits que j'ai fourré avant cuisson de crème de Roquefort, fromage et poulet.

Fourrage des mini-Bokits
  • Puis laisser lever encore pendant une petite demi-heure. Sous un torchon ou dans un four qui vient d'être éteint, juste tiède.

Préparez votre friteuse et une assiette ou plat garni de papier absorbant.

  • Plongez vos boules de pâtes, une à une, dans l'huile. Arrosez d''huile la partie supérieure. Retournez le Bokit après quelques minutes.
Les mini Bokits en pleine cuisson



  • Une fois bien doré, placer le Bokit sur le papier absorbant. Faites de même jusqu'à épuisement des boules de pâtes.

Bon, c'est vrai qu'il ressemble à un bon gros beignet... 2eme version plus croustillante par ICI
  • Pour la garniture, coupez de manière transversale, ajoutez la garniture de votre choix et la ou les sauces puis dégustez!
A l'intérieur...

Le "pain frit" peut sembler dur à la sortie de la friture mais je vous assure qu'il est moelleux à souhait à la dégustation et même avant, au moment de le garnir.
Le beurre demi-sel laisse une saveur très agréable.

Astuces :
La température de la pièce a vraiment une grande importance.
J'ai pour habitude d’allumer mon four pendant le pétrissage puis de l'éteindre et de laisser la porte entrouverte par la suite. La chaleur se diffuse ainsi dans toute la pièce et la cuisine devient ainsi un terrain interdit pour les autres membres de la maison (lol) où les ouvertures de porte se font rares.

Une fois entamé... (sorry pour la qualité : smartphone avec peu d'éclairage)
Armez-vous de papier absorbant afin d'absorber l'excédent d'huile sur le dessus et en dessous du Bokit.

J'ai fourré les petits pour tester mais je ne me risque pas à le faire pour les grands car craignant que le fromage ne traverse la pâte et éclate dans l'huile!
J'ai déjà failli me bruler en arrosant les Bokits alors ça... D'ailleurs, utilisez une grande cuillère pour cette étape et éventuellement des gants, la manipulation pouvant être périlleuse!

Avec cette quantité, on peut facilement réaliser 5 bokits moyens. 
J'aurai du aplatir davantage les miens car seul MonsieurMonHomme a fini le sien! Trop balaise pour moi, malgré une garniture sommaire, et même pour MiniMoiN°1 qui a pourtant un bel appétit! Il faut dire que c'est assez consistant...

Idée : pourquoi pas réaliser des mini-bokits pour un apéro dinatoire ?


Version mini...



Vous connaissiez? Quelles sont vos recettes?
Vous découvrez? Vos impressions?

Commentaires