Sweet Food - Je fais mes gaufres !

J'ai testé le Texture Release d'Avlon : résultats sur plusieurs semaines (alternative saine du défrisage)

Dans mon post précédent (ICI), je vous présentais les caractéristiques du soin Texture Release d'Avlon. Comme promis voici la suite de mon expérience, résultats à distance de l'application du soin.

Nous voilà donc à plusieurs semaines de mon passage chez la coiffeuse depuis l'application du système Texture Release.
J'ai effectué plusieurs shampoings depuis et je vous livre mes impressions. 


 Une idée de ma tignasse en transition avant le Texture Release :

Semaine 2
Le premier shampoing m'a beaucoup surprise car, à la différence de mes séances habituelles, très peu de cheveux retrouvés dans le bac à douche! Ce qui traduit un phénomène de casse réduit. Une casse caractérisée dans mon cas par la grande fragilité entre la partie naturelle et la partie défrisée du cheveu, en plus de la couleur appliquée l'an dernier sur quelques mèches. 


Cheveux mouillés
Les agents conditionnants et les acides aminés semblent avoir faits leur boulot en renforçant la fibre capillaire, du moins pour ce premier shampoing.
A noter qu'il a fallu un certain temps avant que toute ma chevelure ne soit bien mouillée! Youpi, mes boucles réapparaissent peu à peu sous mes doigts et de manière plus détendues. 

Longueurs défrisées VS repousses naturelles
Donc application du shampoing pour cheveux colorés (conseillé par Taj afin de renforcer mes cheveux en transition), puis masque hydratant de la gamme Natural Texture sous le steamer.

Je prends deux minutes pour souligner l'importance d'investir dans un HairSteamer pour vos soins capillaires : un véritable bain d'hydratation pour cheveux en manque et un excellent moyen de tirer tous les bienfaits de votre soin profond. En plus, vous pourrez aussi faire des soins du visage! Un achat rapidement amorti pour un mini spa capillaire et facial à domicile. Le mien a été acquis chez Nadela.
 
Revenons donc à notre Texture Release.
Au rinçage du masque Hair Mayonnaise d'ORS puis de l'Humecto, toujours peu de cheveux dans le bac à douche.
Séance de séchage à l'air libre, toujours en sectionnant la chevelure en plusieurs parties, avec des vanilles.
J'avais voulu retrouver la texture naturelle donc pas de lisseur cette semaine-là mais juste un rapide coup de sèche-cheveux.

Application de la crème de nuit, quelques autres grosses vanilles puis dodo avec mon bonnet satin!
Au réveil, une chevelure hydratée et à travers laquelle je peux passer les doigts pratiquement sans accroc, ce qui était au préalable impossible. Autant vous dire que le démêlage et le passage de peigne étaient beaucoup plus rapides et agréables. Je les ai conservés ainsi jusqu'au prochain shampoing. Des cheveux plus brillants, gainés et plus malléables.

Semaine 3
Même séance hebdomadaire de soins, avec le masque Affirm MoisturRight Hair Repair cette semaine-là (j'aime changer de masques!).
Cette fois, séchage mode brushing : les cheveux restent souples et on voit le Texture Release revenir sous l'effet de la chaleur.
Je les ai gardés tels quels quelques jours car très maniables.
Utilisation du lisseur ensuite pour les lâcher avec quelques ondulations.


Oups! c'était au second shampoing!
Les voilà lisses un peu comme quand ils étaient défrisés à la différence que je peux maîtriser le volume (ils étaient habituellement raplaplas les premières semaines de défrisage, plus que lors de mon dernier passage chez la coiffeuse), pratique avec des cheveux fins, et ils sont plus brillants, semblent plus denses.
Ce qui est intéressant c'est de pouvoir jongler entre les différentes textures d'une semaine à l'autre, ou même d'un jour à l'autre, avec ses propres cheveux. Pour celles qui comme moi n'utilisent ni tissages ni postiches, c'est vraiment agréable surtout à l'arrivée des beaux jours. 

Semaine 4 
Bain d'huile la veille avec un cocktail d'huiles shoppé chez Beautif'All, shampoing clarifiant MoisturRight (avec une odeur exquise) puis séance habituelle de soins.
Voilà donc un mois depuis l'application du système Texture Release et le cheveu est toujours aussi facilement maniable tant mouillé pendant le shampoing que sec avec utilisation de la chaleur. Biensur je prend toujours des précautions car le cheveu en transition reste fragile mais la gestion est plus facile, plus agréable car le cheveu est un peu plus détendu.


Je reste persuadée que ce fut un investissement nécessaire, onéreux certes et pas à la portée de toutes les bourses, mais utile pour ma part dans la gestion de ma chevelure en transition étant donné que je ne souhaite pas, pour l'instant du moins, "big choper"! Un soin qui gagne à être davantage connu selon moi car il offre des bénéfices certains, en espérant que le prix baisse à l'avenir...

Surtout n'hésitez pas si vous avez des questions sur mon expérience. 
Je continue ma petite aventure capillaire et me prépare à assister à la prochaine Natural Hair Academy qui s'annonce très riche cette année !

Portez-vous bien! 

Commentaires