Sweet Food - Je fais mes gaufres !

Coiffures protectrices : erreurs à éviter pour en profiter au max!

Coucou les belles! Sorry car je ne donne effectivement pas beaucoup de nouvelles de mes cheveux depuis mon dernier passage au salon de coiffure

Mais il faut dire qu'en ce moment, il n'y a pas grand chose à en dire car je me suis lancée dans quelque chose que je n'avais pas fait sur ma tête depuis mes années lycées, voir peut-être même avant : des tresses avec rajout! 
C'est simple et banal pour certaines qui ont l'habitude mais pour moi qui ai pour habitude de ne rien porter d'autre que mes cheveux, sans mèches ni tissage, c'est un geste capillaire qui a son importance!
Voilà donc 2 semaines que j'arbore de jolies box braids gentiment confectionnées par ma cousine qui a respecté mon désir de ne pas trop serrer pour les tresses de devant (oui, je suis presque parano sur ce sujet-là!).
3 paquets de mèches synthétiques ont été utilisés (et un tout petit peu d'un quatrième!) et je m’apprête à retrouver ma chevelure la semaine prochaine.
Passer mes mains dans les cheveux, les sentir libres et m'amuser à réaliser toute sorte de coiffure commence à me manquer à vrai dire!
 
Déjà hâte de retrouver ma chevelure!
Mon petit changement est parti de cette volonté d'exploiter la coiffure protectrice au max pendant un temps. Histoire de passer un peu moins de temps à les manipuler, sans pour autant les négliger, surtout en période de froid.
Coiffure protectrices de quelques jours ou pour plusieurs semaines, elles  permettent de protéger les longueurs tout en évitant les manipulations incessantes qui risquent de casser et abimer les cheveux. 
Certaines les considèrent comme étant trop contraignantes ou peu esthétiques alors que d'autres ne jurent que par elles, notamment beaucoup de celles qui reviennent au naturel, afin de gagner en longueur et maintenir l'hydratation. Le but est surtout de protéger longueurs et pointes.


En période hivernale, tissages, tresses et autres coiffures protectrices permettent de protéger la fibre capillaire du froid, du vent et des changements de températures. 
Certaines erreurs pourtant peuvent produire les effets contraires à ceux espérés. Je me suis appuyée sur l'expérience de BGLH pour vous exposer les grandes erreurs à éviter pour en tirer le maximum :

Coiffer trop serré et trop petit
C'est la principale source d’alopécie et de casse (donc je ne suis pas si parano finalement!)
Et c'est surtout le cas sur le pourtour de la tête où les cheveux sont plus vulnérables. Les mèches synthétiques trop serrées finissent par casser le cheveu et la traction opérée par des tresses trop lourdes (et trop nombreuses lorsqu'elles sont petites) produit les mêmes désagréments. 
Regardez la quantité de cheveux pour une tresse, ici sur Solange Knowles ou plus haut en tête d'article sur Angela Simmons.
= tresses/twists minuscules aux oubliettes 

Un mauvais choix de mèches
Certaines mèches synthétiques peuvent ne pas vous aller car causant  des démangeaisons et abimant les cheveux. Préférez dans ce cas des mèches naturelles.

Manipuler constamment les cheveux
"The less is More" Moins le cheveu est manipulé, mieux il se portera!
Une coiffure protectrice requiert le minimum de manipulation et ne doit pas nécessiter d'agresser les cheveux avec les passages répétés du peigne. 
= on coiffe avec les doigts le plus possible

Négliger ses cheveux
Tressés, twistés ou sous un tissage, il ne faut pas oublier que vos cheveux nécessitent toujours une routine! Continuez de les nourrir, d'hydrater le cuir chevelu, de le masser et de laver! 
= on n'oublie pas sa routine!

Un excès de protection
Entre 2 et 4 semaines, c'est la période optimale pour des tresses, twists ou tissage. Il est nécessaire de laisser respirer les cheveux entre deux sessions et de leur apporter une attention toute particulière avant de reprendre une nouvelle coiffure protectrice. 

A l'instar de ce cas ; 6 mois de tissage (sans soin je suppose) et regardez le résultat : 




Donc un bon masque capillaire ou un soin sous Steamer et ils repartiront de plus belle, plus forts pour de nouvelles aventures.
= pas plus de 4 semaines et au moins une semaine de repos avant de reprendre



 
Sans oublier que si vos coiffures vous prennent plus de temps et d'énergie qu'il n'en faut, que vous n'êtes pas à l'aise avec ou qu'elles nécessitent trop de moyens financiers, il faut pensez à revoir votre choix!


Des exemples de coiffures protectrices comme il en existe en grand nombre sur le net. 
Be inspired : 






Ces coiffures ne sont pas un must-have, surtout si la longueur n'est pas un objectif pour vous. 
Cependant, ces conseils restent à suivre afin d'éviter casse et autres désagréments à notre belle chevelure et s'appliquent d'autant plus à nos petites. Mamans et futures mamans, sachez que le capital capillaire d'une enfant se construit entre 3 et 12 ans. Donc défrisages, tissages et rajouts trop lourds (oui, j'en ai vu à l'école de MiniMoiN°1, 5 ans, et j'étais choquée!), sont à proscrire, sous peine d’irréversibilité. Autant faire en sorte que ces jeunes femmes en devenir partent avec de bonnes bases!




Quant à moi, je continue d'arborer mes jolies tresses pour lesquelles j'avais au préalable effectué un bon bain d'huile suivi d'un shampoing/masque/après-shampoing et hydratation, la veille du coiffage, avec la crème de nuit. (voir ma routine)
J'effectue la technique de Clarisse livrée sur le blog BelleEbene pour donner un coup de frais. Je n'hésite pas à masser tous les 2/3 jours avec les huiles essentielles Keracare et j'hydrate le cuir chevelu avec ma crème chouchou RnB de Lush qui est bien nourrissante et dont le parfum enivrant ne cesse de me faire fondre!
Avec tout ça, je devrais retrouver ma chevelure bientôt, en bonne santé j'espère, avant de lui offrir un bon soin profond, peut-être avec un passage chez Les Secrets de Loly. A suivre...

Les coiffures protectrices sont géniales, diverses et bénéfiques mais prenez un temps de réflexion avant de vous lancez car toutes les précautions doivent être prises pour qu'elles restent "protectrices" et en tirer le maximum de profit!


Take Care les HairLoveuses! 


Plus de photos et news people en nous suivant sur Facebook et sur Twitter : @theSBSblog





Commentaires