Sweet Food - Le Pithiviers


Encore une fois, je me suis laissée tenter par ce qui a fait l'objet de l'épreuve technique de la dernière émission "Le Meilleur Pâtissier", le Pithiviers.
Toujours motivée par le challenge de Moesha's Bakery, je me suis lancée dans la confection de la pâte feuilletée et de ce Pithiviers, il me semble, que je n'avais jamais gouté. La frangipane je connais mais la simple crème d'amande parfumée au rhum reste quelque peu inédit pour mes papilles, même si ce n'est pas totalement inconnu!
Je m'étais déjà essayé à réaliser une pâte feuilletée il y a quelques années, motivée par la confection de mes propres pains au chocolats et croissants, et malgré un temps de préparation extrêmement long, j'avais été très satisfaite du résultat.

Cette fois-ci j'ai suivi les indications de Mercotte pour une pâte feuilletée semi-rapide que j'ai réalisée la vieille vers 19h et utilisée le lendemain.
Vous trouverez la recette et toutes les étapes détaillées ICI.

Je vous délivre ici les modifications et éventuelles erreurs à ne pas répéter si vous voulez vous lancez à votre tour!

Pour ma part, j'ai réalisé ma pâte manuellement.
Le beurre a été plutôt facile à travailler, après l'avoir préalablement sorti du frigo et battu avec mon rouleau à pâtisserie! Pas de feuille guitare pour moi, juste du papier sulfurisé, très pratique!
Puis le pliage...





Je n'ai utilisé que la moitié de la pâte pour le Pithiviers. Je congèle le reste pour des pains au chocolat, croissant ou chaussons aux pommes faits-maison!

Crème d'amandes : 
J'ai remplacé la moitié du sucre par du sucre de canne et ajouté une pincée de cannelle ainsi que très peu de rhum.
J'ai pesé mes œufs : deux étaient nécessaires mais pesaient 102 grammes, j'ai donc retiré l'excédent et utilisé pour dorer le Pithiviers.

Rayures avec la pointe d'un couteau et chiquetage (plutôt que festonnage) au couteau également, à ma façon! Il faut croire que je l'ai mal fait puisque le feuilletage ne s'est pas plus développé...Ou peut-être ai-je étalé ma pâte trop finement.


L'étape sucre glace pour caraméliser le dessus n'a pas donné le résultat escompté car j'avais un peu peur de trop dorer mon Pithiviers... Du coup, je n'ai pas laisser très longtemps à four très chaud.
J'ai ajouté un peu de miel à la sortie du four, par pure gourmandise!

Au final, pas ressemblant au joli Pithiviers de Mercotte mais ce n'est pas plus mal car je n'apprécie pas du tout les feuilletés très développés où certaines parties sont "vides"... 
J'ai tout de même obtenu un feuilletage, moins développé certainement que ce que j'aurai du avoir, mais satisfaisant d'après moi, et c'est le principal!


Niveau goût, c’est juste fabuleux : une crème fondante d'où se dégagent les délicats parfums des amandes et du rhum, accompagnée d'un doux feuilletage... Un vrai délice.

Un feuilleté léger et une expérience à renouveler mais la prochaine fois peut-être avec la recette utilisée lors de mon premier essai...



Commentaires